Parfois, on se met soi-même des bâtons dans les roues. On a entendu un collègue dire un truc, on a vu une publicité … Il y a plein de raisons pour acquérir de mauvais réflexes ou pour ne pas avoir les bons … Et souvent, ce sont des choses toutes simples qui nous font rater nos photos !

Avec le temps et l’expérience, on corrige certes nos défauts, mais lorsqu’on ne refera pas de sitôt le voyage, c’est tout de même très rageant de regarder ses photos une fois chez soi et de se dire « Et si … »

Voici une liste (non exhaustive!) d’idées reçues ou de mauvais réflexes qui peuvent vous freiner.

1- Penser que son matériel n’est pas assez bon :

matériel materiel photographique

Cela semble être un leitmotiv à l’inaction de certains: «Ce n’est pas de ma faute si la photo est ratée, mon appareil est mauvais.» Sachez qu’un boîtier hors de prix n’a de réelle utilité qu’en concert ou dans certaines conditions particulières. Mais, en voyage, vous pourrez largement vous en passer.

Si vous possédez un compact, enlevez-vous de la tête l’idée qu’il ne sera pas suffisant pour faire de bonnes photos : la photo de voyage, c’est la rencontre entre un sujet et un cadrage (horizon droit, jeu avec les plans, composition soignée …), saupoudrée d’un soupçon de bonne lumière.

Gardez à l’esprit que l’essentiel est de choisir un appareil qui vous convient (si c’est pour le laisser à l’hôtel parce qu’il est trop lourd …). Apprenez enfin à vous en servir pour que son utilisation ne vous freine pas, et éclatez-vous!

advertisement