Enregistrer ses images, c’est le nerf de la guerre! Cette question est donc cruciale en voyage. Un sac volé, une mauvaise manipulation, une carte mémoire oubliée dans une chambre d’hôtel, et ce sont trois semaines de souvenirs de vacances qui s’envolent …

Selon le type de séjour (durée du voyage, facilité d’accès à l’électricité et à Internet … ), la marche à suivre sera différente, mais se basera toujours sur la même règle simple: il faut essayer autant que possible d’avoir toujours avec soi deux supports de stockage différents, de telle sorte qu’à aucun moment, on ne puisse perdre l’ensemble de ses photos. Voici les différentes solutions possibles. La meilleure reste celle qui s’adaptera le mieux à votre façon de voyager, et qui vous permettra de garder l’esprit léger!

1- Prévoir plusieurs cartes mémoire :

cartes mémoire

En voyage, il est préférable d’emporter plus de cartes mémoire que nécessaire, même s’il est facile de s’en procurer dans les grandes villes. Ce serait dommage de rater une bonne photo parce qu’elles sont toutes pleines. Selon moi, mieux vaut partir avec plusieurs cartes de 2 à 8 Go, plutôt qu’une seule de grande capacité. Ainsi, en cas de perte, de vol ou d’accidents divers, vous ne perdrez qu’une partie de vos photos, et non la totalité. Pour les courts voyages, je vous conseille de les vider seulement une fois rentré chez vous, et de bien vérifier que la copie est complète avant de les formater.

Quels critères prendre en compte pour choisir ses cartes mémoire? Ce qui les différencie, c’est la vitesse d’écriture et de lecture. Une carte mémoire rapide est utile pour les prises de vue en rafale. Mais c’est surtout en déchargeant vos images que vous verrez la différence. Si vous souhaitez filmer avec votre reflex, une carte bas de gamme, avec une vitesse d’écriture trop basse, risque de ne pas être suffisante.

Attention, ne vous laissez pas berner par les prix alléchants de certains fabricants et préférez la fiabilité des marques connues dans le domaine (SanDisk, Lexar …). Il serait en effet dommage que la carte vous lâche en plein voyage.

photographie stocker ses photos

2- Graver des DVD :

Graver des DVD

Si vous partez longtemps, vous trouverez sûrement des cybercafés dans les grandes villes où faire graver des DVD de vos photos. Prévoyez une sauvegarde en deux exemplaires, car vous n’êtes pas à l’abri de perdre l’un des DVD, vous pouvez aussi en envoyer un à un ami pour plus de sécurité. Mais avec une capacité de 4,7 Go par disque, il vous en faudra quelques exemplaires! À l’heure où l’on shoote en 25 Mpix, chaque image pèse plusieurs dizaines de Mo et on se retrouve donc beaucoup plus vite débordé.

3- S’équiper d’un support externe :

Pour les longs séjours, vous pouvez partir avec un support externe pour décharger au fur et à mesure vos cartes mémoire.

Les videurs de cartes sont spécialement conçus pour ça. Certains sont même munis d’écrans pour visualiser directement ses images. Sinon, un iPod ou un ordinateur portable pourra aussi bien faire l’affaire. Par exemple, les netbooks récents sont incroyablement légers et peu encombrants; malheureusement ce matériel est peut être voué à disparaître face à l’essor des tablettes. Notez que sur ces dernières, il est impossible de retoucher ses photos ou de tenir un blog de voyage étant donné l’absence de clavier et de souris.

Par ailleurs, une solution associant ordinateur portable et disque dur peut être plus sécurisante lors de plus longs voyages. Pour un peu plus de cent euros pour un disque dur, vous pourrez ain si stocker 1 To de photos.

4- Et Internet?

photographie internet web

 

Enfin, il est envisageable de transférer ses photos sur Internet, par exemple via Dropbox (www.dropbox.com), un serveur personnel, un compte Flickr (www.flickr.com) ou DarOroom (www.darqroom.corn). Mais, vu le caractère aléatoire des débits et des possibilités de connexions que vous trouverez sur votre route, c’est un peu illusoire. Par contre, il vous reste la solution de n’envoyer, en guise de sauvegarde, que vos meilleures images.