Choisir son boîtier, c’est un peu comme s’aventurer dans la jungle.

Et, franchement, pour vous y retrouver et vous conseiller, vous ne pourrez pas vraiment compter sur les vendeurs des rayons photo!

Ne vous laissez pas berner par les discours commerciaux vantant les appareils chers: choisissez ce qui vous plaît, à vous. Demandez-vous quels sont vos besoins réels et définissez votre budget. Nul besoin de dépenser des fortunes pour prendre du plaisir en photographiant.

Pour simplifier, vous trouverez sur le marché quatre types de boîtiers: les compacts, les bridges, les hybrides et les reflex. Nous ne développerons pas ici la catégorie bridge, qui ne présente plus vraiment d’atout maintenant que coexistent compacts haut de gamme et appareils hybrides, sortes de mini reflex (voir plus loin).

Conseil :

Pour vous aider dans votre choix, faites un tour sur Internet pour lire les diverses critiques disponibles sur les différents boîtiers. Puis rendez-vous en magasin pour tester l’appareil photo convoité et voir si vous êtes à l’aise avec, et ce, même si vous avez décidé de l’achet er en ligne.

1- Les compacts :

appareil photo compact

Il fut un temps où, lorsque l’on voulait un appareil photo de qualité sans pour autant dépenser une fortune, on devait se tourner vers les bridges. Aujourd’hui, entre les reflex grand public abordables et les compacts, le fossé n’est plus si grand. En effet, vous en trouverez de très bons pour partir léger, par exemple le Lumix DMC (Panasonic) ou l’Option WG pour les baroudeurs (Pentax), voire des modèles experts à des prix plus élevés, tel le Canon Gi2. Je ne vais pas ici vous conseiller un compact en particulier, le marché évoluant très vite. Sachez seulement que vous ne pourrez pas vraiment vous tromper en achetant ce type de boîtier.

Voici les questions que vous devez vous poser avant son achat.

  • Quelle alimentation : piles ou batterie ? L’avantage des piles c’est que vous pourrez les acheter n’importe où dans le monde, ce qui est très pratique pour ne jamais être à court, surtout quand on n’a pas accès à l’électricité. En revanche, les batteries offrent une plus grande autonomie. Réfléchissez bien à ce critère si votre boîtier vous sert beaucoup en voyage (pour d’autres usages où l’accès à l’électricité n’est pas un problème, ce sera secondaire).
  • Quel zoom : commencer par une petite focale? Aller très loin?
    Demandez-vous si vous préférez photographier les paysages (focale courte), les détails lointains (focale longue) ou les deux, quitte à perdre légèrement en qualité. Attention, sachez qu’une plage étendue n’est pas forcément synonyme de qualité.
  • Quel prix ?
    Ensuite, d’autres critères entrent en ligne de compte selon les besoins de chacun: par exemple, la prise en main, la taille de l’écran arrière …

2- Les hybrides :

appareil photo hybride

Arrivés récemment sur le marché, les hybrides sont une véritable alternative à envisager en voyage pour ceux qui souhaitent partir avec une ou deux focales fixes. En effet, ils combinent la qualité des reflex avec leurs objectifs interchangeables et l’avantage des compacts avec leurs boîtiers relativement légers. La plupart des grandes marques proposent désormais ce type de boîtier: Sony (NEX), Olympus (Pen), ainsi que Nikon (Nikon 1), Canon (EOS M) et Pentax (K-01).

Leur coût reste tout de même assez élevé, et le gain en encombrement assez réduit vu la taille des objectifs. Notez enfin que ces boîtiers ne sont qu’à leurs débuts et, qu’en conséquence, peu d’objectifs sont donc disponibles à l’heure actuelle.

3- Les reflex :

appareil photo reflex

Avant toute chose, vous devez savoir dans quoi vous vous lancez en achetant un reflex. En effet, opter pour ce type de boîtier, c’est aussi acheter des objectifs, car c’est de ces derniers que dépendra la qualité finale de vos photos.

Au début, vous aurez l’impression qu’un boîtier à 500 €, ce n’est pas si cher. Puis, rapidement, vous devrez investir dans des optiques, des accessoires, un sac à dos, etc., dont le coût total dépassera de loin le prix initial du boîtier. Inutile donc de dépenser une fortune si, ensuite, vous n’avez pas la possibilité d’investir dans des objectifs de bonne facture. Et n’oubliez pas qu’un reflex n’est pas forcément la meilleure option à envisager pour voyager léger …